villa à prêles

la parcelle où se situe le projet découle de la division d'une propriété voisine et se trouve en contrebas de la route cantonale, entre deux bâtiments existants, et en surplomb d'un pâturage boisé et d'une forêt.
la vue depuis la parcelle est ouverte sur 180 degrés sur le seeland, les trois lacs et les alpes, et offre un ensoleillement et un dégagement exceptionnel.
le projet a été travaillé de manière à se couper totalement de la route située au nord, et des deux voisins est et ouest, dans le but de privatiser les espaces habitation et extérieurs, avec une ouverture totale contre le sud.

les accès se font par le nord au niveau supérieur, côté route, par un grand couvert d'accueil. la façade nord est traitée de manière totalement borgne dans le but de créer une coupure entre l'extérieur et l'intérieur. une fois entrée à l'intérieur de l'habitation, l'ouverture sur la vue est offerte et le dégagement est total. l'espace cuisine manger séjour est l'espace central de ce niveau, au milieu duquel viennent s'articuler une « boîte » cellier et se dresser un majestueux élément cheminée en béton visible. une double hauteur sur l'espace séjour amène une générosité supplémentaire à cet espace vie. un espace en mezzanine dans la pente du toit ainsi qu'un grand local de rangement sont accessibles depuis l'arrière de l'élément cheminée.
une grande terrasse extérieure agrémentée d'une ouverture discrète sur l'ouest pour profiter du soleil du soir, ainsi qu'un local de rangement extérieur viennent compléter le niveau de vie du rez-de-chaussée.

de par la pente du terrain, l'étage inférieur est également totalement ouvert sur l'avant et profite de la vue et d'une grande surface engazonnée à plein pied. ce niveau compte les zones parents et enfants, avec leurs salles de bain et dressings respectifs, alors que dans la partie arrière enterrée se trouvent les locaux techniques et de rangements usuels tels que buanderie, chaufferie et cave.

les façades sont traitées en petites ardoises de type eternit de couleur brun-anthracite, de même que le pan nord à forte déclivité. l'élément balcon-terrasse sud en forme de cadre et reprenant les biais des bâtiments voisins est lui traité en béton visible. la forme de la toiture découle des bâtiments longeant la route de la neuveville dans sa partie plus avale, à savoir un pan nord très pentu et s'abaissant jusqu'au terrain, et un pan sud à faible déclivité.
le pan sud est prévu totalement recouvert de panneaux photovoltaïques.

Plan :